FESTIVAL DE CANNES 2019

FESTIVAL DE CANNES
19 mai 2019

Pendant qu’à Abidjan se préparait et se tenait la 1ère édition de la NISA, à Cannes la Côte d’Ivoire et certains pays africains s’organisent pour mettre en place des mécanismes dont l’objectif est de mettre en place un fonds d’aide au développement et de coproduction cinématographique Sud-Sud, au bénéfice des cinéastes africains.

Abdoul Aziz Cissé du FOPICA (Sénégal), M. Sarim Fassi Fihri, DG du Centre Cinématographique Marocain, Mme Chiraz Latiri Cherif, DG du Centre National du Cinéma et de l’Image (Tunisie), M. Hugues Diaz, Directeur de la Direction Nationale du Cinéma (Sénégal) et Dr Yao François, DG de l’ONAC-CI, veulent œuvrer pour un fonds de co-production cinématographique Sud-Sud. – avec Sarim Fassi-Fihri et Chiraz Latiri.

M. Coulibaly-Diakité Président du Fonsic de Côte d’Ivoire

Comment faire bénéficier aux jeunes cinéastes ivoiriens les interventions de la SODEC du Quebec? Tel était le menu de la rencontre du DG de l’ONAC-CI avec Mme Elaine Dumont, DG de la SODEC.

Les pistes afin de bénéficier du Fonds Images Francophone de l’OIF ont été au centre d’une table ronde qui avait pour modérateur Mme Youma Fall, Directrice de la Diversité et du Développement Culturel au sein de l’OIF.

La collaboration entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire qui s’est soldée par la présence en sélection officielle du film « ATLANTIQUE » de Maty Diop, a été vivement saluée.

Une séance de travail qui a réuni les responsables des délégations du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de l’Institut français visait à réfléchir sur les axes de coopération cinématographique à développer